Règlement intérieur

CHAPITRE I


Article 1er

Le comité de Direction a élaboré cette réglementation afin de permettre à tous de pratiquer le tir d’une manière sportive dans le respect des règlements qui régissent notre sport et afin de déterminer les attributions de chacun.

Article 2 

Accès au pas de tir

L’accès au pas de tir est seul autorisé :
- aux tireurs licenciés
- aux tireurs occasionnels ayant acquitté un droit de tir journalier
- aux enfants désirant pratiquer le tir en dehors des horaires de l’école de tir. Ceux-ci devront être autorisés par leurs parents qui en seront responsables.
- à certains groupements (comité d’entreprise, etc…) soit à la suite d’un versement forfaitaire, soit à la suite du règlement par chaque individu du droit de tir, et ce aux jours et heures fixés par le comité de direction et affichés au stand.

Article 3

Armes et munitions admises

Seules les armes aux calibres suivants sont admises :
 Carabines : calibres 22 Lr (5,5 mm) ou 6 mm
Carabines et pistolets à air ou CO2 de calibre 4,5 mm, à l’exclusion des carabines à air d’une puissance supérieure à 10 joules. ( Diana modèle 75 )
Pistolets ou revolvers d’un calibre de 22Lr ou 6 mm
Pistolets ou revolvers d’un calibre compris entre 7,62 mm (30 ) et 9,65 mm (38)
Sont formellement interdites les armes des calibres 22 Hornet et 22 Magnum.
Les balles doivent être en plombs nu.
L’usage des armes anciennes à poudre noire est autorisé aux horaires prévus à cet effet. (voir annexe I)
L’usage des armes dites réglementaires est autorisé selon certaines conditions. (voir annexe II )
L’utilisation pour essais des armes autre que précitées reste soumise à autorisation du Comité.

IMPORTANT : 

Les accidents provoqués par des armes non autorisées sur le pas de tir engagent la responsabilité totale du tireur et du propriétaire de l’arme.

Article 4

Mesures administratives

Tout tireur devra pouvoir présenter à la demande d’un responsable du club sa licence pour l’année en cours et éventuellement pour les détenteurs d’armes réglementées l’autorisation de détention, ainsi que le carnet individuel des tirs contrôlés.




Article 5
Registre des tirs contrôlés

Seules les personnes expressément nommées par le Comité Directeur sont habilitées à viser les carnets de tir ainsi que le registre des tirs contrôlés.
La liste nominative de ces personnes est affichée en différents endroits du stand.


Article 6

Prescriptions de sécurité

Il est interdit :
- D’entrer et se déplacer dans le stand avec une arme approvisionnée ou chargée sur soi.
- De circuler dans le stand avec une arme chargée.
- De charger et armer son arme en dehors du pas de tir.
- De diriger le canon d’une arme dans une direction autre que celle des cibles.
- De tirer à une distance intermédiaire.
- De tirer sur un autre objectif que sur les cartons.
- De tirer de biais ou d’utiliser la même cible pour plusieurs tireurs.
- De toucher l’arme ou le matériel d’un tireur sans son autorisation.
- D’occuper en cas d’affluence un poste de tir sans faire usage d’une arme.
- De se diriger vers les cibles sans avoir vérifié que les armes des autres tireurs soient en sécurité.
- De tirer en état d’ébriété.
En fin de tir toutes les armes doivent être déchargées et mises à la sécurité selon leur genre, culasse ouverte, le magasin retiré, le barillet rabattu, etc…… Le tireur doit vérifier après le dernier coup qu’aucune cartouche ne se trouve dans la chambre ou le magasin.
L’utilisation de drapeaux de sécurité ou tout autre dispositif indiquant qu’il n’y a pas de munition dans la chambre de l’arme est obligatoire lorsque l’arme n’est plus utilisée et posée sur la table de tir.
Si, pour des raisons particulières (entretien, réparation), une arme est transportée dans le stand en dehors de sa housse ou mallette de transport, celle-ci devra l’être dans les conditions de sécurité précitées.

Article 7

En cas d’entraînement d’un ou plusieurs tireurs dans une discipline particulière (pistolet standard, combiné 22, etc..) ce qui aurait pour conséquence le fonctionnement de la ciblerie mobile, il est expressément demandé aux tireurs de bien vouloir soit s’intégrer au groupe, soit de faire preuve de courtoisie et d’attendre que les tireurs aient terminé leur séance. Celle-ci ne pourra pas excéder la durée réglementaire d’un déroulement.

Article 8
Parking

Un parking est à la disposition des sociétaires. Il est situé sous les arbres à gauche de l’entrée venant du chemin longeant la rivière. Les véhicules seront parqués selon le type « en bataille » et aucun véhicule ne stationnera sur l’allée sablée. La société ne sera en aucun cas rendue responsable pour les incidents ou dommages causés aux véhicules.

Article 9

Placards

Des placards peuvent êtres mis à la disposition des tireurs qui ont font la demande auprès d’un membre du bureau.
Ces placards ne doivent servir qu’à stocker des accessoires ou du matériel à l’exclusion de toute arme sauf des armes à air comprimé d’une puissance inférieure à 10 joules.
Cette mise à disposition est subordonnée au versement d’un euro par an qui se fera au renouvellement de la licence.
Ces placards n’étant pas situés dans une zone sécurisée et n’étant pas inclus dans le contrat d’assurance, leur contenu est placé sous la seule et entière responsabilité des occupants.
L’occupation des placards cessera de fait en cas de départ du sociétaire ou de non paiement de la somme prévue.
Les occupants disposent alors d’un délai d’un mois pour libérer leur placard.
Passé ce délai, les Chevaliers Dijonnais se réservent le droit d’ouvrir le placard sans indemnité pour le bris du système de fermeture.
Le propriétaire sera alors tenu de récupérer son matériel dans un délai de trois mois.

Article 10
Sanctions

Le comité de direction peut, à l’encontre d’un membre de la société ayant enfreint la réglementation exposée dans les articles ci-dessus, et sur le rapport d’un responsable, prononcer les peines suivantes :
1. - le rappel à l’ordre
2. - l’amende
3. - la radiation conformément à l’article 4 des statuts.
Le sociétaire qui se rend passible de l’une de ces peines est préalablement appelé devant le comité pour présenter sa défense ; il ne peut se faire représenter.
Les mesures disciplinaires ne peuvent être prises qu’ à la majorité des voix des membres du comité.




CHAPITRE II

Article 11

Administration de la société

L’administration de la société est confiée à un comité de direction composé de neuf membres élus suivant les prescriptions de l’article 6 des statuts.


Article 12

Attributions des membres du comité

Le Président préside le comité de direction et les assemblées de la société. Il est de droit président de toutes députations, délégations et concours.
Il vise pour être payées par le trésorier les notes et factures. Toutes demandes et réclamations doivent lui être adressées. Il peut déléguer tout ou partie de ses fonctions. Il est le représentant de la société en justice et dans tous les actes de la vie civile.

Le trésorier est chargé de la tenue régulière de la comptabilité de la société. Il effectue toutes les recettes et toutes les dépenses.
Il perçoit les cotisations, les amendes, les recettes de fêtes et de concours, dons, allocations et bénéfices divers. Il est le gardien de la caisse, des registres et des pièces de comptabilité. Il rend compte de sa gestion et de l’état de sa caisse au comité de direction et par un rapport lors de l’assemblée générale.
Il est secondé dans ses fonctions par le trésorier adjoint.

Le secrétaire est le gardien des archives de la société. Il est chargé :
-de toutes correspondance autres que celles ayant trait à la comptabilité et qui est faite par le trésorier.
-des convocations.
-des avis à insérer dans les journaux si le président ou le vice président ne s’en chargent pas eux mêmes .
-de la rédaction d’un registre des procès verbaux du comité de direction et des assemblées générales et tous autres actes ou incidents ayant trait à la vie de la société.
Il est secondé par le secrétaire adjoint.

Règlement modifié et adopté par l’Assemblée Générale du 13 Octobre 2013

 


ANNEXE I

NOTE DE SERVICE
A L’ATTENTION DES TIREURS AUX ARMES ANCIENNES.



Cette note annule et remplace la précédente, concernant les horaires d’ouvertures du samedi matin.


Par décision en date du 10 février 2004, le Comité de Direction, devant les problèmes rencontrés la saison dernière lors de l’ouverture du stand les samedi matin afin de dégager un créneau horaire pour les tireurs poudre noire, a décidé d’attribuer un jeu de clés, permettant l’accès au pas de tir, aux tireurs concernés par cette discipline. 

• Ce jeu de clés est nominatif, et ne devra en aucun cas être prêté à un tiers.
• Lorsqu’un sociétaire viendra s’entraîner le samedi matin, il devra impérativement refermer derrière lui, afin de ne pas permettre l’accès au stand à des personnes extérieures à la société.
• Le créneau horaire du samedi matin est exclusivement réservé à la pratique des Armes Anciennes.
• Le manquement à ces quelques règles entraînera la restitution immédiate des clés. 

En respectant cette note de service, il ne devrait pas y avoir de problèmes, et tout le monde pourra s’entraîner dans de bonnes conditions.



ANNEXE II



UTILISATION DES ARMES REGLEMENTAIRES



L’entraînement aux armes réglementaires est autorisé sous certaines conditions :

Le calibre 45 est admis

Pour tous les calibres, les balles devront être en plomb nu (article 3 du règlement )

Le tir sur gong quel qu’il soit n’étant pas envisageable en l’état actuel, l’entraînement pourra se faire sur les deux supports de cible pouvant être suspendus à l’extrémité droite de la ciblerie, les cibles papiers pouvant remplacer les gongs. 
 

1/1
Horaires d'ouverture

Mercredi et Samedi :

14 h 00 – 18 h 00 

Dimanche:

09 h 00 – 12 h00

 

Adresse et contacts

Chemin de la Colombière 21000 Dijon

Téléphone stand :

03 80 36 43 87

  • w-facebook
Plan d'accès
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now